PROJET STRATEGIQUE DE LA DGDDI

Vous trouverez en suivant le lien ci-après l’intervention de Bruno-Nestor AZEROT, député de la Martinique qui explique son vote contre le projet  de budget 2014 (programme 302 qui regroupe les activités de la DGDDI) .

Pour le Groupe Gauche démocrate et républicain (GDR), « Le pire est à venir ».

Cette intervention souligne que  » les objectifs louables fixés par ce programme sont inatteignables. Rien d’étonnant à cela tant l’hémorragie qui touche les effectifs de la DGDDI ne semble pouvoir être stoppée. »

Ces arguments prennent en compte avec clairvoyance les enjeux de la douane et expriment les inquiétudes légitimes sur sa capacité à mener sa mission de lutte contre la fraude contre les trafics illicites et en matière de fiscalité notamment dans le cadre des réductions d’effectifs à venir.

 

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.