Rétablissement du jour de carence : une mesure injuste et stigmatisante !

Lire le communiqué de presse de la fédération des Services Publics CFE-CGC

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Rétablissement du jour de carence : une mesure injuste et stigmatisante !

Compte-rendu de l’instance de commandement et de la CAP du 27 juin 2017

Lire le compte-rendu

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Compte-rendu de l’instance de commandement et de la CAP du 27 juin 2017

Réévaluation indemnitaire des personnels des recettes interrégionales et de la trésorerie générale des douanes

Dans le cadre du resserrement du réseau comptable, qui s’est traduit par la création de recettes interrégionales et de la trésorerie générale des douanes, le directeur général a annoncé que les barèmes indemnitaires des personnels exerçant leurs fonctions dans ces nouvelles structures avaient été réévalués.

Cette réévaluation vise à favoriser « l’attractivité des postes offerts dans un contexte de forte restructuration et à reconnaître l’augmentation des responsabilités assumées par les agents dans les nouvelles structures ».

Le versement de ces indemnités mensuelles permanentes, dont le barème n’a pas été communiqué, sera effectif à compter de la paye de juillet 2017 avec effet rétroactif selon le calendrier de basculement des recettes régionales en recettes interrégionales.

Durant la période transitoire, deux régimes indemnitaires comptables vont par conséquent coexister, celui des agents exerçant leurs fonctions dans les recettes régionales et celui des agents exerçant leurs fonctions dans les recettes interrégionales et au sein de la trésorerie générale des douanes.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Réévaluation indemnitaire des personnels des recettes interrégionales et de la trésorerie générale des douanes

Guide pratique – Comment mieux prévenir le « Burn-out »

Burn-out – Littéralement, le feu qui couve et finit par tout emporter : la raison et la santé. Associant stress, fatigue, dépersonnalisation et perte du sentiment d’accomplissement personnel, le burn-out touche nombre de salariés du privé et du public, au point que cette pathologie insidieuse apparaît de plus en plus comme le mal professionnel du 21 e siècle.

Un mal profond qui pourrait tourner au désastre. En France, l’heure de travail est plus productive que dans le reste du monde. Cette performance a un coût humain et social : pression constante, objectifs impossibles, moyens défectueux et reporting incessant. Elle génère aussi une nouvelle forme de travail, entre irrationnel et injonction paradoxale. Et des drames – trop de drames.

Pour la CFE-CGC, le sujet n’est rien moins que la place du travail dans la société. Du travail qui libère et permet de progresser à celui qui oppresse et fait souffrir, la question est posée de la conséquence des pertes de repères sur le sens du travail, dans un monde gouverné par le seul idéal de la rentabilité et du dividende. Première organisation syndicale à avoir mis en lumière le lourd tribut payé par les populations de l’encadrement à la surcharge de travail et à l’explosion des risques psychosociaux (RPS) au travail, la CFE-CGC milite inlassablement pour une reconnaissance du burn-out (ou SEP, syndrome d’épuisement professionnel) comme maladie professionnelle.

À l’aube de nouveau quinquennat, notre confédération demeure pleinement mobilisée et invite l’exécutif à prendre le relais sur ce dossier devenu un enjeu social et sociétal majeur. Pour que le burn-out ne soit plus le mal silencieux et tabou qui a déjà dévasté tant de nos collègues. Pour faire la preuve que l’action syndicale ouvre des espaces où l’on décide de construire l’avenir plutôt que le subir.

François Hommeril
Président de la CFE-CGC

Lire la plaquette burnout 2017

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Guide pratique – Comment mieux prévenir le « Burn-out »

Compte-rendu de l’instance de commandement du 16 juin 2017

lire le compte-rendu

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Compte-rendu de l’instance de commandement du 16 juin 2017